Apprendre à nager chez soi avec un coach sportif

La progression de votre enfant se fera en douceur et à son rythme. Le fait d’être à domicile permet à l’enfant d’être rassuré et de se confier plus facilement sur ses doutes ou peur.

 

Un lieu connu et familier pour votre enfant

Pour votre enfant c’est un cadre connu et rassurant. L’espace et la piscine sont plus petits que dans une piscine municipale. Il connait les lieux.

 

Une piscine à la taille de votre enfant

 

Le fait d’être chez vous, le coach pourra avancer au rythme de l’enfant et surtout vous pourrez voir les progrès de celui-ci. Vous pourrez avoir accès au coach pour toutes vos demandes, interrogations et doutes.

Se rendre dans une piscine publique pour un cours de natation peut être source de stress pour votre enfant.

En effet, c’est un espace ouvert et avec une piscine beaucoup plus grande que la vôtre et surement plus profonde.

Il y a beaucoup plus de monde, de bruits et de cris dans un environnement inconnu.

Tous ces événements font que votre enfant pourra avoir certaines réticences.

 

Ses jouets, son matériel et son coach sportif maître nageur

 

Le fait d’être chez vous dans un environnement familier, avec ses jeux et jouets, son matériel de natation (lunettes, frites) font qu’il sera tout de suite rassuré.

Connaître la piscine et les lieux lui donneront plus de confiance.

Tous ces éléments facilitent la relation et le lien qui se crée entre le coach sportif maitre nageur et votre enfant.

Votre enfant se sentira vraiment unique, car tous les conseils et l’attention seront pour lui et chez lui.

Nous pouvons prêter les lunettes de natation. Avoir les siennes peut motiver à les porter plus facilement et permet de continuer à progresser entre les séances.

Nous apportons tout le reste du matériel nécessaire (matériel pédagogique, frites, jouets, tapis,

etc).

Contactez-nous au 076 634 22 31 si vous souhaitez acquérir du matériel ludique et pédagogique afin que votre enfant puisse en profiter en dehors des séances.

 

Comment se déroule un cours de natation privé ?

Vous souhaitez les meilleures conditions pour que votre enfant apprenne à nager ?

Chaque enfant possède un rapport à l’eau qui lui est propre en fonction de son histoire et de ses premiers contacts avec l’eau.

 

Conditions idéales d’enseignement pour poissons heureux

 

Apprendre à nager à votre enfant demande beaucoup d’expérience et de distanciation.

Accordez-nous votre confiance, plus de 120 familles le font chaque été depuis 5 ans.

Beaucoup d’entre vous souhaitent voir leur enfant taper des pieds et tourner les bras. Ne vous fiez pas aux apparences, ceci n’est pas NAGER, « Maitre-nageur » est un vrai métier.

Dans l’eau, les différences de niveaux et les écarts de progression peuvent être très marqués et font directement échos aux diverses expériences (positives ou négatives) vécues par les enfants dans le passé (relation affective à l’eau).

Certains atteindront l’autonomie avant leur 4 ans alors que d’autres devront travailler dur jusqu’à 7 ans … Tenez compte de ceci et ne mettez pas la pression à vos enfants, au contraire mettez-les en confiance en les habituant aux projections d’eau sur le visage et autres jeux en famille dans le bain.

Félicitez-les !!!

 

Cadre éducatif facilitant pour apprendre à nager

 

Présence du parent non obligatoire, voire déconseillée (sauf pour les bébés) ; si présence, alors pas d’intervention, même pour encourager.

La présence d’un proche peut parfois diminuer la concentration de l’enfant et le soustraire à notre « autorité ».

Nous souhaitons créer une relation de confiance « exclusive » avec les petits et garder l’attention totale de l’enfant pendant le cours de natation pour une qualité d’apprentissage optimale.

Pas de baignade avant la séance (maintient énergie, excitation, attention).

Eviter la présence d’autres enfants autour et dans la piscine ( = source de distraction).

Préparer une corbeille de fruit savoureux et juteux pour la sortie. Dépense calorique impressionnante.

Et collation OBLIGATOIRE moins de 45 minutes avant la leçon. Les fruits seront leur meilleur allié car index glycémique élevé c’est à dire qu’ils vont fournir le carburant et l’énergie nécessaire immédiatement. De plus les fruits sont faciles à digérer, par conséquent toute l’énergie et l’attention de votre enfant sera dirigée sur les exercices à réaliser.

Envelopper l’enfant en sortant de l’eau en lui séchant tout de suite les cheveux et les oreilles sera également un atout.

 

Stades de développement et d’apprentissage

De la découverte au perfectionnement :

  • Bébé nageur de 6 mois à 3 ans : familiarisation, éveil et mise à profit des réflexes primaires.
  • Jardin aquatique de 3 ans à 6 ans : consolidation du triangle d’or - immersion, propulsion, équilibre - sous forme de parcours ludique.
  • Perfectionnement de 6 ans à 13 ans : apprentissage des quatre nages

Objectifs à atteindre  :

  • être à l’aise dans l’eau
  • découvrir le milieu aquatique
  • apprendre à flotter, se déplacer, aller sous l’eau, sauter dans l’eau
  • savoir sortir de l’eau en cas de chute
  • apprendre les bases de la natation
  • apprendre les techniques des 4 nages

 

Conseils et astuces pour des progrès plus rapides quand le professeur de natation n’est pas là

La Frite est le matériel pédagogique par excellence, pas de flottaison passive mais active avec les bras libres et en contact avec le milieu ... On peut d’abord pédaler à la verticale puis taper des jambes (battements) en s’allongeant sur le ventre ou le dos. Parents Restez vigilants.

Jamais de mise en garde trop directes/violentes ; exemple : "Attention c’est très dangereux, tu vas te noyer". Utilisea des termes positifs. Tant qu’il ne sait pas nager, votre enfant est sous votre responsabilité. En utilisant trop de mises en garde ou un vocabulaire négatif, vous pourriez traumatiser (peur irraisonnée genre phobie) et ralentir ses progrès... il s’agit de votre responsabilité de le garder à vue. Sa sécurité vous incombe, elle ne lui incombe pas à lui

Ne pas enseigner la brasse tête en haut, l’équilibre aquatique est un équilibre horizontal, (seul le respect de l’alignement vertébral naturel garanti la flottaison du corps). Votre enfant devra mettre le visage dans l’eau dès ses 1ères leçons, cela participe à la démystification du milieu, à la mise en confiance. On a jamais peur de ce que l’on voit, mais de ce que l’on ne voit pas (imaginaire, requins...) d’où les jeux dans les bains, les splashs, les projections d’eau sur le visage, ouvrir les yeux dans l’eau, identifier formes et couleurs.

Apprendre à souffler dans l’eau bouche fermée pour faire des bulles… c’est comme cela que votre enfant débutera au mieux son apprentissage, bientôt il sera prêt à gérer tout type de situation.

En dehors des cours ne jouer pas les maîtres-nageurs, c’est un métier. Contentez-vous de jouer avec eux pour maintenir le contact avec l’eau dans des conditions souples ludiques et récréatives. Jouez sans objectifs.

Faire des bulles bouche fermée dans la baignoire ou à la paille dans un verre... On ne garde jamais d’air en nageant, on souffle dans l’eau en permanence...

Tout le travail "peritraining", projections éclaboussures dans la douche, créent un environnement affectif positif et favorable.